06/12/2007

Sarkozy et le pragmatisme.

Le sakozysme est un réalisme. Point final. « Libération » nous le confirmait encore ce matin. Le candidat qui, en matière de politique étrangère, déclarait que « Paris serait toujours du côté des opprimés »,  bafoue allègrement  ses promesses électorales. Qu’importe le déni, si les affaires sont bonnes.
Qu’on en juge.
Avant  la visite du Président français en Algérie, un ministre algérien, celui des anciens combatants (poste important), traite Sakozy de « vendu au lobby juif » et insiste sur son ascendance juive. Inacceptable provocation. D’autant plus que le gouvernement algérien ne condamne pas, le Président Bouteflika se contentant d’affirmer que le Président français est le bienvenu. N’importe quel autre chef d’Etat aurait annulé sa visite et exigé des excuse. Là, rien ! Pensez, des contrats étaient sur la table qui n’attendaient que d’être signés !
Sarko, homme du lobby juif ? Du lobby des possédants, sûr !
Et voilà en Algérie, le premier magistrat de la République reçu sous les huées de la foule quand elle n’était pas absente. Ca, les média  français, aux ordres, ne l’ont pas montré. Il fallait avoir une bonne oreille pour entendre sous les applaudissements polis des universaitaires de Constantine, les sifflets des étudiants.
Accueil glacé, tout juste poli. Discours alambiqués, hypocrites mêmes d’où ne ressort que la volonté de faire du business ensemble.
Et la Chine ? Le candidat Sarkozy avait promis qu’avec lui, on verrait ce qu’on verrait en matière de respect des droits de l’homme. On l’a vu ! Visite toute en guimauve, sourires de circonstances, phrases ampoulées,  ministre des Affaires étrangères et ministricule des droits de l’homme priés de rester à Paris dans leurs placards, et signatures de contrats. Le principal, en sorte.
Vous vous souveniez de la saga lybienne de Madame Ex ? Voilà une présidence qui se compromet avec une vieille crapule mégalomane et exhibitioniste : Kadhafi ! Il y avait ces infirmières à sauver, me direz-vous. C’est vrai, mais vous réalisez le prix payé ? Coopération pour le nucléaire (alors qu’on ergote pour l’Iran…), coopération militaire ( !), clauses secrètes de l’accord et, en prime, vente d’avions Rafale que personne, à part la France de Dassault, ne veut !
Dernier reniement en date : les félicitations du Président Sarkozy à Vladimir Poutine pour « sa » victoire aux dernières élections. Diplomatiquement elle ne s’imposait pas puique Poutine, Chef de l’Etat, n’était pas candidat. Ces élections, truquées, ont été dénoncées partout en Europe, sauf en France.
La morale et le pragmatisme ne font pas toujours bon ménage en politique internationale, mais un tel reniement, au profit d’intérêts purement mercantiles est scandaleux.
Monsieur Kouchner, transfuge de la gauche et théoricien du droit d’ingérence, en pense quoi ?
Il est ministre des Affaires étangères…
Paraît-t-il !

 

15:51 Écrit par mitso dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Je suis profondément indigné par Nicolas Sarkozy dans les rapports qu'il entretient avec Hu Jintao, Poutine, Kadhafi et Bush. Mais je suis encore plus déconcerté par l'absence de réactions des français qui ne semblent pas réaliser le manque d'éthique et de morale dans la signature des contrats chinois. La question des droits de l'homme a à peine été effleurée. Qu'importe le génocide tibétain, qu'importe la situation dramatique du Tibet et les droits de l'homme. Et ce brave Poutine qui n'hésite pas à descendre les journalistes indépendants, à ruiner la carrière de tout adversaire potentiel, à trafiquer les votes et j'en passe. Il méritait bien d'être félicité celui-là ! Oh, surtout ne pas se mettre la Russie à dos et encore moins la Chine. Les affaires y sont florissantes et qu'importe l'arrière-goût de plomb et de petites mains bons marchées.
Une main droite qui se tend du côté des opprimés, c'est pour leur mettre une gifle et non pas les aider à retrouver leur dignité.
Je me demande comment Kouchner parvient à se regarder dans un miroir ? Pauvre de lui, quel misérable!
Et comme si cette actualité ne suffisait pas il me faut à présent lutter contre la construction d'une antenne GSM juste en face de chez moi. Et pourquoi ? Parce que des gens ont accepté d'être payé : 12.000 euros pour le placement et 3.000 par ans. De quoi se payer un cercueil en chêne massif avec une plaque commémorative en or. Cela leur servira car ces ignares ne savent pas que c'est une maladie qu'ils recevront en contrepartie de l'argent qu'ils ont reçu.

Comme le disait Einstein : Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les laissent faire ! La lutte continue, mais c'est une lutte inégale car la révolution ne peut se faire avec des veaux.

Bien à vous !

Écrit par : SUNYATA | 07/12/2007

La Révolution ne peut se faire avec des veaux. Bien dit !
Des veaux que' l'on gave avec de la télé débile, du loto, du pernod, du porno...
je comprends ces jeunes qui ne veulent plus de l'Occident comme référent. Je ne leur donne pas tort...
Merci pour votre commentaire.

Écrit par : Mitso | 08/12/2007

Les commentaires sont fermés.