10/12/2007

Rama Yade s'est grandie !

L’autre jour, j’ai traité Madame Rade de « ministricule ». Je le retire. Celle qui ne devait être que la négrillonne de service s’est grandie en disant au « Parisien » tout le mal qu’elle pensait de la venue de Kadafhi dans le pays des « droits de l’homme ».
Cette mise au point, vient, faut-il le rappeler, d’une Française de souche sénégalaise et musulmane de confession.
Elle risque sont poste, elle n’a pas l’air de s’en faire outre mesure.
Bravo !
Je lui laisse la parole :

"Le colonel Kadhafi doit comprendre que notre pays n'est pas un paillasson, sur lequel un dirigeant, terroriste ou non, peut venir s'essuyer les pieds du sang de ses forfaits. La France ne doit pas recevoir ce baiser de la mort"…
Ce qui me dérange, c'est qu'il arrive un jour de célébration des droits de l'homme. Je serais encore plus gênée si la diplomatie française se contente de signer des contrats commerciaux, sans exiger de lui des garanties en matière de droits de l'homme. C'est un devoir: la France n'est pas qu'une balance commerciale"…
"Il serait indécent en tout cas que cette visite se résume à la signature de contrats ou d'un chèque en blanc".
"Peut-on accorder une confiance absolue à celui qui demande d'être traité comme n'importe quel chef d'Etat et qui, avant même d'être arrivé sur le sol français, affirme que le terrorisme est légitime pour les faibles ?" (allusion au discours de Kadafhi à Lisbonne, la veille).
"Notre pays ne tire pas seulement son prestige de sa puissance économique, mais aussi des principes et des valeurs qui font que la France est un pays semblable à nul autre. Le changement, oui, l'oubli, non » "
Interrogée sur son absence lors de la visite du président Sarkozy en Chine, elle "regrette de ne pas y avoir été". "C'est symbolique. Pourquoi cacher la secrétaire d'Etat aux Droits de l'homme ? Il ne faut pas que Nicolas Sarkozy tourne le dos à la diplomatie des valeurs. Si on y met le couvercle, je risque le chômage technique !", dit-elle.

Voilà, je n’ai jamais autant pratiqué le copier/coller sans états d’âme. Elle dit exactement ce que je pense…
Mais j’ajoute : la France, pays des droits de l’homme ?
C’est du passé !

2.07
Rama Yade, secrétaire d'Etat aux droits de l'homme.

 

 

15:13 Écrit par mitso dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.